Les 6 choses que j’ai apprises sur le sentier de la Côte-Ouest

Quand une amie m’a demandé si je voulais partir en randonnée sur le sentier de la Côte-Ouest avec quelques amis, j’ai tout de suite accepté. À ce moment, j’avais déjà plusieurs longues randonnées à mon actif et je cherchais un plus grand défi. Pour ceux qui l’ignorent, le sentier de la Côte-Ouest en Colombie-Britannique est un sentier de randonnée sensationnel de 75 km dans le parc national Pacific Rim. Le sentier serpente le long de la côte et se complète en 5 à 7 jours de marche. Il offre quelques-unes des vues les plus impressionnantes que j’aie vues de ma vie et représente un défi intéressant pour ceux qui cherchent à se dépasser. Ça semble tout simple, mais tu dois être préparé. Voici six choses que j’ai apprises en arpentant le sentier.

1. La nature peut être aussi magnifique que menaçante

La diversité environnementale du sentier de la Côte-Ouest est absolument incroyable. Des marais aux forêts, en passant par les falaises et les plages, on y voit vraiment de tout. Le sentier m’a enseigné à respecter sa beauté et ses dangers. Il est facile de se perdre dans la beauté de l’environnement, mais le sentier nous force à être extrêmement vigilants. Méfie-toi énormément de la boue et des algues sur les rochers le long de la plage. Par expérience, je peux dire que la marche de retour est longue avec un poignet cassé!​

2. Voyage léger​

Souviens-toi que tu devras transporter chaque chose que tu mets dans ton sac tout le long du voyage. Choisis bien ce que tu apporteras. J’ai apporté une paire de pantalons convertibles de randonnée et une paire de pantalons de yoga. Les pantalons convertibles sont fantastiques puisqu’ils servent également de shorts. Le climat côtier est tout sauf spécifique ou prévisible. Il est donc préférable d’être équipé pour la pluie, peu importe les prévisions météorologiques. Prévois une tenue de randonnée et une autre pour camper. Avoir des vêtements chauds et confortables à enfiler pour remplacer ceux dans lesquels tu as sué pendant la randonnée, ça n’a pas de prix. Crois-moi, s’assoir dans des vêtements humides après une longue journée de marche n’a rien de bien amusant.​

3. Prends soin de tes pieds

Tes pieds vont te porter sur 75 km de terrain accidenté, alors soit gentil avec eux et investi dans une paire de bottes de randonnée offrant un bon soutien. Assure-toi également de les avoir portées à quelques reprises avant ton périple; les ampoules ne sont jamais agréables. Tu auras aussi besoin de deux autres accessoires : une paire de guêtres et des bâtons de marche. Une bonne paire de guêtres gardera tes pieds propres et au sec à travers les ruisseaux, par-delà les souches glissantes et les racines d’arbres inégales. Les bâtons t’aideront à garder l’équilibre sur le sol irrégulier.​

4. Planifie un arrêt Chez Monique

Chez Monique est une petite mecque du hamburger située approximativement à moitié chemin entre Port Renfrew et Bamfield. C’est vrai, la nourriture n’est pas donnée, mais elle est excellente et tu n’auras jamais aussi bien mérité une bière de toute ta vie. Après des jours de rationnement, cette découverte est arrivée à point. Assure-toi d’avoir de l’argent comptant puisque les cartes débit ou de crédit ne sont pas acceptées.​

5. Procure-toi un exemplaire de Blisters and Bliss de David Foster et Wayne Aitken

Ce livre sera ta bible de la randonnée. Lis-le au complet et n’oublie pas de lire la table des marées. C’est le livre par excellence si tu t’apprêtes à partir en randonnée sur le sentier de la Côte-Ouest et sa lecture t’évitera beaucoup de soucis une fois sur le sentier.

6. Réfléchis bien à ton point de départ

Commence par la partie la plus difficile. Nous avons commencé à Port Rendrew et nous avons terminé à Bamfield (75 km). La partie nord du sentier était moins ardue. Nous avons pris six jours pour faire la randonnée, mais c’est possible de la faire plus rapidement ou plus lentement. Notre itinéraire nous a permis de nous reposer amplement et de passer du temps à des endroits très charmants. Va à ton propre rythme. C’est une expérience dont tu veux profiter au maximum.Partir en randonnée sur le sentier de Côte-Ouest est une expérience extraordinaire, mais il faut être très préparé… Et ça vaut la peine! Tu termineras la randonnée avec un grand sentiment d’accomplissement et tu auras de quoi être fier!

Cynthia Duffus, notre blogueuse invitée est une passionnée de randonnée vivant à Edmonton en Alberta.

Blogueur : Blogueur Invité

NOMAD publie les articles de nombreux blogueurs invités.

Voir le profil »

Add new comment